Coaching sportif Paris

Coaching sportif Paris

Les obèses pénalisés à Londres : le dérapage

News de Londres : les obèses mis à l'amende

La municipalité de Westminster envisage de réduire les allocations des personnes en surpoids qui ne suivraient pas de programme de remise en forme.

santéfigaro.fr

 

Je suis stupéfait de voir de telles mesures proposées. En effet, comment les instances politiques peuvent imaginer mettre en place une lutte efficace contre l'obésité avec de telles initiatives qui, indiscutablement, vont à l'encontre du but recherché. Visiblement, devant l'ampleur de ce phénomène, nos gouvernants ne savent plus quoi inventer pour lutter contre l'obésité. Force est de constater que si des élus conservateurs de Londres imaginent une solution aussi radicale, c'est que celles qui ont été proposées jusqu'à présent ont été un échec cuisant. En effet, tous les régimes alimentaires, les cures thermales ou autres campagnes d’information et de prévention n'ont été utiles (surtout financièrement!) que pour ceux qui les mettent en place. Quelle ironie de constater que l'unique solution du ministère britannique de la santé est de faire supporter une partie des coûts directs de l'obésité par les intéressés eux-mêmes. Me concernant, je trouve qu'il est absolument hallucinant de vouloir leur faire payer le soi-disant coût préjudiciable qu'ils imputent à la société toute entière.


Rappel des faits : "Des élus conservateurs de Londres ont imaginé une solution radicale pour lutter contre l'obésité: ils proposent de priver d'allocations les personnes obèses et en surpoids qui refuseraient de faire les exercices physiques que leur ont prescrits leur médecin."

Comment peut-on imaginer une seconde que de stigmatiser et de faire culpabiliser les gens en surpoids est la solution? En réalité, le résultat sera exactement le contraire à celui  recherché. Il en est de même avec les fumeurs, quand nos très chers dirigeants et nos instances administratives ont pensés (mais ont-ils vraiment réfléchis?) que de faire peur avec des paquets de cigarettes aux messages sanitaires et images chocs allaient faire diminuer la consommation de cigarettes des fumeurs. C'est l'inverse car inquiéter, stresser et punir déclenche un stress qui ne demande qu'une réponse : allumer une cigarette en réponse à ce stress. Ne se rendent-ils pas compte que cette mesure ira à l'encontre du but recherché? 

Il est difficile d'imaginer rétablir des comportements alimentaires qui n'ont pas été (ou mal) enseignés avec ce genre de mesure!

Au final, je ne suis pas sur que de "pointer" dans une salle de gym ou dans une piscine municipale permette à des gens sédentaires et en surpoids de retrouver la volonté nécessaire à rétablir une hygiène de vie avec des rythmes alimentaires plus pertinents. Le sport ou plus généralement l'activité physique et sportive ne donnent de résultats que corrélés à une alimentation équilibré.

De plus, il est vain d'obliger une personne à aller nager si celle-ci n'aime pas la piscine, ou à aller dans une salle de fitness si cela ne correspond pas à son envie.

Chose plus inquiétante : puisqu'il s'agit de retirer les allocations d'une personne qui ne va pas régulièrement en salle de gym, que se passe t-il pour celui ou celle qui se montre très assidu mais qui ne perd pas de poids? Ses allocations vont-elles lui être retirées? Devra t-elle payer en plus son inscription à ce club de gym pour résultats non obtenus? Est-il possible de contrôler une personne qui fait d'énormes efforts pour se prendre en main mais qui préfère les activités physiques en extérieure (marche, randonnée....)? Comment cela va t-il se gérer?

 

En conclusion 

Je pense qu'il faut plutôt aider les gens à faire de meilleurs choix alimentaires, à mieux connaître les aliments et à se méfier de ceux qui génèrent de véritable prise de poids. Ils faut absolument lutter en priorité contre les aliments qui entraînent de mauvais comportements alimentaires et toutes les addictions qui en découlent. Le sport est un formidable levier, c'est vrai, mais le pré-requis à toute modification de nos systèmes métaboliques de régulation est l'alimentation ... et certainement pas la punition!

 

Parangon Training




17/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres